Commission Archéologie

Commission Archéologie

Denis ESTER "Président du Club de Dunkerque" a été coopté à la Présidence de la Commission Régionale d'Archéologie lors de la réunion du CDR du 16 juin 2017.

 Félicitation Denis et Merci pour ton engagement. le CDR. 

Téléchargement des fichiers :

Le Phare 18 octobre 2017 (pdf - 937,12 kB)
Voix du Nord 17 octobre 2017 (pdf - 323,28 kB)

 

Nouveau décret Classe B mention archeo au 07 MAI 2016

16 mention B _ archéologi (pdf - 129,57 kB)

 

Courrier-Diffusion-Bb (pdf - 399,84 kB)

* MANUEL DES PROCÉDURES DE SÉCURITÉ EN MILIEU HYPERBARE APPLICABLES AUX ACTIVITÉS PLACÉES SOUS LE CONTRÔLE DU DRASSM Version 2016

zpfile000 (pdf - 431,72 kB)

* Arrêté du 21 avril 2016 définissant les procédures d'accès, de séjour et de secours des activités hyperbares exécutées avec immersion dans le cadre de la mention B «archéologie sous-marine et subaquatique »

zpfile001 (pdf - 101,52 kB)

 Chers amis, 

Comme presque chaque année depuis maintenant 10 ans, notre ami Michel HUET, défendeur acharné de la plongée sur épaves contemporaines, organise sa journée d’études sur les épaves contemporaines.Vous en trouverez ci-joint l’affiche et le programme, avec de belles interventions des plongeurs du Nord.Avec toute mon amitié, 

Paris_15_Programme (doc - 100,00 kB)

Jean Francois JEUGroupe de Plongées Epaves duCODEP 62 FFESSM

 

 

 

 

Bilan  commission archéo saison 2013 / 2014

Lors de notre dernier compte rendu de la commission, je vous avez annoncé une campagne de prospection en mer du Nord.

C’est la première à notre actif, elle a été fructueuse à plusieurs points.

Tout d’abord pour nous rendre compte d’une montagne d’aspect administratif, de correction pour nous adapter à ce genre de gymnastique. Mais heureusement nous faisons abstraction des difficultés de ce genre pour nous adonner à nos travaux.

Notre campagne a donc débuté le 11 mars pour se terminer le 10 avril.

Quatre zones de prospection on été demandées au DRASSM afin de rechercher ce qui potentiellement doit ou devait nous confirmer la présence de vestiges.

Les zones considérées sont devant Gravelines :

 

Les travaux de recherche ont été anticipés, hors administratif, par l’aspect technique de la prospection.

Nous avions prévu d’utiliser un magnétomètre, ce matériel fonctionne très bien « au sec » mais nous avons constaté très vite que le résultat en mer n’a pas été à la hauteur de ce que l’on attendait.

En plan B, nous avions contacté le GRIEME pour nous donner un coup de main et c’est avec leur expérience technique et matériel que nous avons pu travailler ensemble.

En effet François MATTHIEU et venu passer quelque jours chez nous en utilisant leur matériel de recherche à savoir un sondeur latéral à grand balayage.

C’est grâce à ce matériel que nous avons pu sauver notre campagne. Le passage sur  des épaves connues a confirmé son utilisation.

Nous en avons profité pour affiner des positions pour les unes mais également de revoir certaines des épaves anciennement plongées au club qui devraient être intéressantes à « re » plonger.

Nous nous sommes attardés un peu plus sur le navire que l’on appellera « pégase » pour y plonger avec un autre membre du GRIEME afin de reconnaitre le type d’embarcation posée sur le fond.

Il semble d’après l’expérience du GRIEME que ce soit une baleinière armée de type « vorpostenboot », deux canons sont visibles, Cette épave repose entre 17 et 23 m.

D’après  Yvon CHARTIER du GRIEMME l’épave ressemble à cela :

 Nous avons également passé du temps à rechercher le KEMPTON, sister ship du REDCAR. Plusieurs points nous orientent sur diverses zones de recherche, bien sûr dans la zone demandée au DRASSM.

Ces recherches n’ont pas été satisfaisantes, elles continueront les derniers quinze jours de septembre. André LORIN connu pour ses recherches avec magnétomètre va nous rejoindre pour travailler ensemble à cette période. Souhaitons que se soit fructueux.

D’autres travaux sont également en cours avec Michel MAQUERRE sur des épaves de l’estran (zone qui découvre à basse mer) afin d’identifier l’une ou l’autre des épaves visible à basse mer.

Je vous tiendrais au courant de la suite des évènements lors du prochain compte rendu.

A bientôt

Dominique